- Accueil - Fiche technique - Principe de chauffage - Véranda - Cheminée - Infos PàC - Consommation chauffage - Photovoltaïque - Liens -

CAPTEURS SOLAIRES INTEGRES EN TOITURE

Capteurs pouvant être réalisés sur mesure suivant la surface désirée et l'architecture.

Coupe du capteur avec profilé alu, vitrage, absorbeur et isolation.

Tubes en cuivre de 6 mm
emprisonnés dans le tamis cuivré.

Aspect de l'absorbeur par transparence.

Principe des absorbeurs (MART L SUN2 , dimensions: 2m x 1m, achetés en 1980 chez un chauffagiste motivé solaire, mais malheureusement, ces capteurs n'existent plus actuellement sur le marché)

  Des tubes de cuivre de faible diamètre (6 mm) sont intercalés dans un tamis tissé de fils de cuivre très fins (style filtre de papeterie). Le fond du capteur est garni d'un film en aluminium réfléchissant le rayonnement et d'une isolation limitant les déperditions thermiques. Le tamis est ainsi légèrement influencé par le rayonnement solaire sur la face arrière.

Un collecteur haut et un collecteur bas de 20 mm de diamètre récupèrent les calories produites qui sont envoyées vers le stockage.

Le système est équipé d'un vase d'expansion à l'air libre, d'une capacité plus grande que le volume contenu dans les capteurs. Il est situé au dessous du niveau bas de ceux-ci, ce qui leur permet de se vider par gravité hors des moments de fonctionnement, les niveaux s'équilibrant selon le principe des vases communicants. L'installation utilise l'eau comme fluide et doit être réalisée avec des pentes régulières permettant une totale vidange des capteurs, pour éviter les risques de gel dans les absorbeurs. (voir princich.html)

Les capteurs sont protégés l'été contre la surchauffe et les risques de grêle par un filet à mailles fines (maxi : 5 mm)

Une adresse utile de fournisseur de capteurs : http://www.apper-solaire.org/?Groupement

Accueil